ce vendredi 19 juillet. Selon le communiqué des Gardiens de la révolution, le pétrolier britannique a été arraisonné dans le détroit d'Ormuz pour non-respect des lois maritimes internationales et a été dirigé vers les côtes iraniennes. Trois jours auparavant, le guide suprême iranien avait déclaré que l'arraisonnement d'un pétrolier iranien par la marine britannique début juillet à Gibraltar ne resterait pas sans réponse.

Pour rappel, le 20 Juin dernier, l'Iran avait abattu un drône américain accusé d'avoir violé l'espace aérien iranien, ce que dément le président Trump. Depuis cet incident, les tensions dans la région se multilplient. Espérons que cette escalade connaitra une issue paisible autour d'une table de discussion. L'iran qui semblait redevenir fréquentable avec les accords sur le nucléaire signé avec sous l'égide de la communauté internatioanle pendant le mandat du président Obama. Malheureusement, son successeur Donald Trump a non seulement dénoncé ces accords mais cherche visiblement à isoler l'Iran en multipliant les sanctions économiques et les déclarations sulfureuses.

Affaire à suivre de très prêt.

Point2Vue.net